Brumepourpre

Hendrix

février 1968


shrine auditorium

dessins-jimi hendrix

Quatre dessins originaux en couleurs réalisés par Jimi Hendrix
ont été remis à Noel Redding par Jimi alors qu'ils étaient en
tournée aux Etats-Unis en 1968.
Intitulés Flower Red, Freek Peacock, Dragon Tree et Purple Heart,
les motifs multicolores élaborés reflètent l’esprit créatif et
l'imagination d’une des grandes légendes du rock.
Les dessins sont accompagnés de la lettre originale [de 1994]
écrite et signée par Noel, avec des explications sur où,
quand et comment les dessins ont été obtenus.

01 février 1968 - Le J.H.E est élu meilleur goupe
par Beat Instrumental

- Aéroport J.F. Kennedy, N.Y.C
direction San Francisco

- Début d'une tournée de 60 villes en 66 jours!

01 février 1968 - FILLMORE AUDITORIUM , SAN FRANCISCO, CALIFORNIE - 2 -
(deux shows de 40 minutes)





- Premier show



1.Red House
2.Purple Haze
3.Foxy Lady
4.Fire
5.The Wind Cries Mary


photos: Baron Wolman



Second show



photos: Grant Jacobs


Photos de Tom Gundelfinger O`Neal



02 février 1968 - WINTERLAND, SAN FRANCISCO, CALIFORNIE - 2 -


photos Ronald Sanchez

Photos du premier show

1.Driving South
2.The Wind Cries Mary
3.Foxy Lady
4.Spanish Castle Magic
5.Little Wing
6.Can You Please Out Your Window
7.Purple Haze

Second show

1.Hey Joe
2.Catfish Blues
3.Fire
4.Foxy Lady
5.Purple Haze



Photos: Jack Sielaff

- San Francisco, Californie - Jimi est interviewé
par Jann Wenner pour le magazine Rolling Stone
(publié le 9 mars 1968).

- Photos: Baron Wolman pendant l'interview de Jann Wenner,
au Travelodge Motel, de San Francisco, le 02 février 1968.










03 février 1968 - WINTERLAND, SAN FRANCISCO, CALIFORNIE - 2 -

- Interview conduit par Jann Wenner avec Jimi
pour Rolling Stone (publié le 9 mars 1968)

1er show



Photos Robert Arnold

1.Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band
2.Fire
3.Hey Joe
4.Foxy Lady
5.The Wind Cries Mary
6.Killing Floor
7.Little Wing
8.Purple Haze



Second show


Photo: G. Feist



1.Rock Me Baby
2.Red House
3.Foxy Lady
4.Like A Rolling Stone
5.Purple Haze

04 février 1968 - WINTERLAND, SAN FRANCISCO, CALIFORNIE - 2 -

Le contrat du JHE pour les concerts au Winterland



Jimi Hendrix - John Mayall -
Big Brother And The Holding Company
(Janis Joplin)







1.Killin Floor
2.Red House
3.Catfish Blues
4.Dear Mr Fantasy
5.Purple Haze

Catfish Blues -


Second show [?]

Photo: Jim Marshall.



En 1999, Albert King a sorti un CD enregistré avec Stevie Ray Vaughan,
intitulé In Session. Albert King s'est souvenu que 31 ans
plus tôt il avait participé à une jam session avec Jimi Hendrix et Janis Joplin.

Albert King: Bon, nous allons jammer ensemble mais pas sans la Reine
(Janis Joplin). Elle est arrivée avec un verre de whisky à la main,
elle en avait toujours un…
Que Dieu donne du repos à son âme. Elle a dit « qu'est-ce qui vous arrive? »
Je lui ai répondu « nous allons jouer un blues ensemble
et nous voulons que ce soit toi qui commence ».
Elle a dit « Cool! »



Janis Joplin



Et Albert King mentionne que la jam a été enregistrée,
mais elle n'a encore jamais fait surface à ce jour.




Janis Joplin

Une histoires des plus étranges :

Lorsque l'on décida de fermer l'Arena à la fin des années 70,
on offrit une bobine originale de l'enregistrement (soundboard)
d'un des concerts du J.H.E à ce vendeur de boissons
du Winterland Arena.
La durée de la bande son fait quarante six minutes,
et elle fut enregistrée lors du concert du 4 février 1968.



Experience Hendrix a racheté cette bande en 1998
et l'a publié sur le CD officiel
Paris 67/San Francisco 68 (Dagger Records).

- Londres sur BBC Radio 1 - "Top Gear" -
Day Tripper - Spanish Castle Magic -
Hear My Train A Comin - Wait Until Tomorrow


05 février 1968 - SUN DEVILS GYM ARIZONA STATE UNIVERSITY TEMPE ARIZONA

- Jimi est interviewé par Dave Gurzenski
pour Arizona State Press





06 février 1968 - V.I.P CLUB TUCSON ARIZONA

Paul Brown [Trombonist]:

“As young musicians he and some friends
formed a band that auditioned to open
for some rock star from England who
was to play at a small ice skating rink here in Tucson.
They didn't get the gig, but the promoter liked
them and gave them backstage passes.
The rock star from England turned out to
be none other than Jimi Hendrix.
The way that he played and the electric response
from the crowd motivated Paul to want to be in that type of band.”








08 février 1968 - MEN 'S GYM, SACRAMENTO STATE COLLEGE, SACRAMENTO, CALIFORNIE







09 février 1968 - ANAHEIM CONVENTION CENTER, ANAHEIM CALIFORNIE -2-

site internet de photos de Anaheim


Photo Ed Caraeff                                                                                         Backstage:  Anaheim, Michael Goldstein avec Jimi, Photo Ed Caraeff   

Voir: Hendrix-Soft Machine


La salle du Convention Center, concert des Doors - 1967

- L' Experience arrive à Los Angelès pour deux spectacles
à l'Anaheim Convention Center.

Les Animals, Eire Apparent et Soft Machine sont également à l'affiche.

Au cours du second spectacle, Hendrix casse un ampli
et joue seulement quatre chansons, dont "Catfish Blues" et "Purple Haze".









1.Catfish Blues
2.Purple Haze



10 février 1968 - SHRINE AUDITORIUM, LOS ANGELES,CALIFORNIE -

lire sur un site web









1.Are You Experienced?
2.The Wind Cries Mary
3.Up From The Skies
4.Red House
5.Wild Thing
6.Purple Haze

A la fin du show, Jimi jeta sa guitare en l'air et lorsque celle ci retomba au sol,
les spectateurs furent médusés, ils ne s'attendaient pas à la sonorité
que cela aurait pu produire.

- Shrine Auditorium, Jimi participe à une jam session
avec Buddy Miles: batterie, Harvey Brooks: basse, David Crosby: guitare





11 février 1968 - ROBERTSON GYM, SANTA BARBARA, CALIFORNIE







Jimi est interviewé par Bob White pour The Argo,
de Santa Barbara

12 février 1968 - CENTER ARENA SEATTLE WASHINGHTON




PatrickMcDonald


Backstage en compagnie du radio DJ Pat O'Day                                                                                              Jimi avec Janie, photo Ulvis Alberts

                       









13 février 1968 - Jimi visite le Garfield High School à Seattle et
pour la première fois depuis 7 ans,
Jimi revoit sa famille, le matin il s'adresse à une assemblée dans l'école.
Jimi reçoit pour l'occasion les Clés de la ville de Seattle.

             




- Le DJ de Seattle Pat O’Day organise une visite à Jimi
de son ancien lycée, le Garfield High School à Seatlle.
Jimi avait été programmé pour y jouer mais son matériel
était déjà prêt à être expédié pour le prochain concert.
Il fit une brève allocution et répondit à quelques questions
avant de s’envoler pour son prochain show à Los Angeles le jour même.


O'Day se souvient:
« Jimi s’était réellement fait virer du lycée.
Et là il retournait à Seattle en tant que superstar.
Et il voulait revoir son lycée et tenait à faire
les choses correctement, vous voyez.
Mais ce qui est drôle c’est que son lycée était un lycée noir –
et bien sûr, la musique de Jimi n’était pas ‘’noire’’.
Donc les élèves du lycée ne connaissaient pas Jimi Hendrix,
ils ne savaient pas qui il était. »

Il ajoute, « Donc je me suis arrangé avec le proviseur du lycée,
Frank Fidler, et lui raconta tout sur Jimi.
Frank pensa que ce serait un très bon outil de motivation
pour les élèves que de voir un des leurs qui avait réussi
dans le monde de la musique, dans le monde des blancs,
et au niveau international. Mais nous ne savions pas
comment faire. Jimi ne savait pas non plus ce qu’il voulait faire.
Il ne sentait pas de sortir le matériel et jouer.
En plus son matériel était déjà emballé du concert de la veille.
Nous avons donc organisé un montage rapide près
du terrain de basket pour que Jimi y fasse sa petite conférence.
Le matin je lui dis, ‘’Voilà, le mieux qu’on a à faire…
On se lève, je te présente et on laisse les élèves
te poser des questions.
Ce sera un bon moyen de passer un moment. »
Bon, ça ne s’est pas passé sans problème.
Jimi n’avait pas dormi, il était encore dans ses habits de scène.
Fatigué, l’air usé et pas sûr de lui, une fois faite la présentation,
il n’y eut que peu de questions, les réponses furent brèves
et Jimi mit fin à sa conférence d’un petit signe de la main et s’éclipsa.


Source Ken Voss: Facebook Group Jimi Hendrix


En 2011, un monument de bronze ‘Hendrix-O'Day Music Matters’, fut dévoilé.


Le buste de Jimi Hendrix réalisé par Jeff Day réside maintenant dans la bibliothèque
du lycée Garfield à Seattle, Washington, U.S.A.



Jimi: J'ai revu toute ma famille et nous étions heureux,
pour une fois. J'ai dit à mon père:
je pourrais t'acheter une maison cet hiver.
J'ai une soeur de six ans, Janie, que je n'avais jamais vue.
C'est une adorable petite fille.
Elle garde tous les articles de presse
et les photos me concernant.
J'ai une photo d'elle, elle est tellement mignonne.


13 février 1968 - ACKERMAN UNION GRAND BALLROOM UCLA LOS ANGELES CALIFORNIE


photos: Chuck Boyd



14 février 1968 - REGIS COLLEGE, FIELDHOUSE, DENVER, COLORADO









- Jimi joue devant 4.700 personnes le jour de la St Valentin.
A la fin du concert Jimi part participer à une jam session
au Family Dog avec Tommy Bolin.



Le concert est en ligne

1. Tax Free
2. Fire
3. The Wind Cries Mary
4. Foxy Lady
5. Spanish Castle Magic
6. I Don't Live Today
7. Purple Haze
8. Présentation des membres du groupe et mise au point technique
9. Wild Thing

15 février 1968 - MUNICIPAL AUDITORIUM, SAN ANTONIO, TEXAS





San Antonio, Texas 1968-02-15

JIMI HENDRIX AT THE MUNICIPAL AUDITORIUM.
- Frank Gravis writes:
"I was at Hendrix's first show at The Municipal Auditorium
(parents wouldn't let me go to the second time
he was in town: you know that deal ).

I remember The Swiss Movement opened, then it was
Neal Ford and the Fanatics, then The Soft Machine, with a truly great light show.
Then Hendrix. I remember Jimi's gear vividly.
He had two Sunn 1200S heads, with four Sunn cabinets
connected to each, each cabinet with two 15" speakers.
Noel Redding had almost the same setup, but he had
one Sunn and one Marshall head;
same number of cabinets as Jimi. Mitch Mitchell was unmiked.
I haven't seen a drummer struggle so much to be heard to this day.
The P.A. was a Fender Dual Showman head
with two Vox Super Beatle cabinets,
one on either side of the stage. Jimi's mike was barely audible.
Because of the way Jimi's gear was wired, due to
the extremely low impedance load
on the amplifiers, both Sunn amps overheated and died,
one amp about 40 minutes into the show, the other soon afterward.
Jimi threw his guitar down and walked off in disgust.
However, that 40 minutes was absolute magic.
I had never heard such a huge guitar sound; haven't to date.
I remember it like it was yesterday;
it all came from the stage, un-miked. If only his gear hadn't died...
Anyway, I overheard a few grumblings as
I was walking out of the auditorium, complaining
about there being two hours of opening acts,
and only 40 minutes of Hendrix.
I thought to myself,
"Yeah, but that 40 minutes was life-changing." And it was."



San Antonio (Auditorium Municipal):
- Frank Gravis a écrit :

«J’étais présent au premier show d’Hendrix à l'Auditorium Municipal
(mes parents ne m’auraient pas laissé aller la deuxième fois
qu’il joua en ville, vous voyez le deal).
Je me souviens de The Swiss Movement en première partie,
puis Neal Ford and the Fanatics, et puis The Soft Machine,
avec un light show vraiment génial.

Enfin Hendrix. Je me souviens parfaitement du matos de Jimi.
Il avait deux têtes Sunn 1200S, avec quatre baffles Sunn
connectés à chacune d’elles, chaque baffle équipé de haut-parleurs de
15 pouces.

Noel Redding avait presque le même équipement, mais il avait
une tête Sunn et une Marshall;
même nombre de baffles que Jimi.
Mitch Mitchell n’était pas sonorisé. Je n’avais jamais vu un
batteur taper à ce point pour être entendu.
La sono était composée de deux Fender Dual Showman avec
deux baffles Vox Super Beatle, un de chaque côté de la scène.
Le micro de Jimi était à peine audible.
En raison de la façon dont le matériel de Jimi était câblé,
résultant en une charge d’impédance extrêmement basse
sur les amplis, les deux Sunn ont surchauffé et se sont arrêtés net,
un ampli au bout de 40 minutes de show et l’autre peu après.
Jimi a jeté sa guitare au sol et a quitté la scène, dégouté.
Pourtant, ces 40 minutes furent d’une magie absolue.
Je n’avais jamais entendu un son de guitare aussi énorme,
et toujours pas à ce jour.

Je m’en souviens comme si c’était hier ; et tout venait de la scène,
sans être repris. Si seulement son matériel n’avait pas pété…
Quiqu’il en soit j’entendis des grincheux en sortant de la salle,
des gens se plaignaient qu’il y ait eu deux heures de premières
parties et seulement 40 minutes d’Hendrix. Je me suis dit à moi- même
« Oui mais ces 40 minutes ont changé ta vie. » Et ce fut le cas. »



16 février 1968 - STATE FAIR MUSIC HALL, DALLAS, TEXAS


Dallas Morning News, 21 janvier 1968


Angus Wynne (photo Chris Campbell Turner / Courtesy Angus Wynn)




Le concert est en ligne

1.Are You Experienced?
2.Fire
3.The Wind Cries Mary
4.Tax Free
5.Foxy Lady
6.Hey Joe
7.Spanish Castle Magic
8.Red House
9.Purple Haze
10.Improvisation
11.Wild Thing

17 février 1968 - WILL ROGERS AUDITORIUM, FORT WORTH, TEXAS





1.Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band
2.Can You Please Crawl Out Your Window
3.The Wind Cries Mary
4.Fire
5.Catfish Blues
6.Foxy Lady
7.Hey Joe
8.Purple Haze
9.Wild Thing
10.Improvisation







Tom Moore (claviers), Don Summers (basse), Billy Gibbons (guitare), Dan Mitchell (batterie)



Plus tard dans la soirée, Hendrix participa à une jam session
en coulisses avec Billy Gibbons, le guitariste des Moving Sidewalks.
Billy Gibbons offrit à Hendrix une Stratocaster
de gaucher 1957 et Hendrix lui donna une Fender Strat rose.

(Gibbons, a rejoint plus tard ZZ Top,
il détiendrait toujours cette guitare rose.)



- Jimi est élu World Top Musician par Disc And Music Echo

18 février 1968 - MUSIC HALL, HOUSTON, TEXAS -2-

voir site internet



Premier show:

1. Intro
2. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band
3. Fire
4. Hey Joe
5. Foxy Lady
6. The Wind Cries Mary
7. I Don't Live Today
8. Catfish Blues
9. Purple Haze
10. Wild Thing






Second show:



20 février 1968 - Scene Club

softmachine.jpg tremoloes_good_time_band.jpg Electric.Flag.jpg

- NYC Jimi participe à une jam session
avec les membres de l'Electric Flag, Soft Machine et des Tremeloes

Site internet: Jimi Hendrix Soft Machine

21 février 1968 - ELECTRIC FACTORY, PHILADELPHIA, PENNSYLVANIE -2-









Jimi Hendrix a joué deux nuits à l' Electric Factory
qui venait d' ouvrir ses portes en février 1968.
Le premier show de Soft Machine est annulé mais ils assurent le second.
Bobby, l'ancien manager de l'Electric Factory,
et les roadies de Jimi ont dû retenir les amplis
tellement Jimi les secouait avec sa guitare,
ce qui rendit l'assistance un peu folle.



22 février 1968 - ELECTRIC FACTORY, PHILADELPHIA, PENNSYLVANIE -2-

23 février 1968 - MASONIC TEMPLE, DETROIT, MICHIGAN


Jimi sur la scène du Masonic Temple avec


Terry Trabandt, bassiste des Rationals.





24 février 1968 - CNE COLISEUM ARENA, TORONTO, ONTARIO, CANADA













25 février 1968 - CHICAGO CIVIC OPERA HOUSE, CHICAGO, ILLINOIS -2-









- Voici l'histoire du moulage du sexe de Jimi,
réalisé par la groupie Cynthia Plaster Caster



Cynthia et Diane attendaient l'Expérience après leur
Concert de l'Opéra de Chicago le 25 février.
Elles ont mis leur proposition à un Jimi amusé,
qui a facilement accepté. Comme Pamela Des Barres, elles
ont tenu un journal. A propos de Jimi, ont écrit:
Nous avons besoin d'un ratio 28:28
(une quantité de mélange beaucoup plus grand que la normale)
et trouvé cela juste à peine suffisant. Il a à peu près le plus grand
rig que je n'ai jamais vu! Nous avons dû le plonger
à travers toute la profondeur dans le vase. ...
Nous avons eu un beau moule. Il a même gardé son érection pour la
minute entière. Il est resté coincé, cependant,
pendant environ quinze minutes, mais il était excellent sport -
n'a pas paniqué. ... Pamela a découvert que Cynthia était un rival
pour les affections de Noel.
Elle jeta un coup d'œil sur le journal pour lire à propos de Noel:
«Ça moulait superbement, nous avons appliqué de l'huile de bébé
sur ses poils et il s'est seulement coincé cinq minutes.
J'avais compté à haute voix avant que nous poussions
Noel dans le moule et quand j'ai annoncé le moment crucial,
il a paniqué et a commencé à devenir doux,
donc au lieu de puissamment plonger, nous a dû le pousser
et le pilonner, et il s'est tordu comme un ver.


voir




Hotel Hilton, Conrad, chambre 1628


lire la traduction en français (Merci à Gilles D)



- voir le site web de Cynthia Plaster Caster

d'après Pamela des Barres, (une groupie rock)

lire l'extrait





Show à 15:00


1.Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band
2. Fire
3.The Wind Cries Mary
4.Foxy Lady
5.I Don't Live Today
6. Hey Joe
7.Can You Please Crawl Out Your Window?
8.Manic Depression
9.Like A Rolling Stone
10.Purple Haze

27 février 1968 - THE FACTORY, MADISON, WISCONSIN -2-









Second show



28 février 1968 - THE SCENE, MILWAUKEE , WISCONSIN -2-

Plus d'infos sur les concerts de Milwaukee sur le site de Rob Lewis ici







Milwaukee





1er show


1.Tax Free
2.Fire
3.Red House
4.Foxy Lady
5.The Wind Cries Mary
6.Can You Please Crawl Out Your Window?
7.Purple Haze

Second show




1.Bold As Love (Instrumental)
2.Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band
3.Spanish Castle Magic
4.Stone Free
5.I Don't Live Today
6.The Burning Of The Midnight Lamp
7.Foxy Lady
8.I'm Your Hoochie Coochie Man

29 février 1968 - THE SCENE, MILWAUKEE ,WISCONSIN -2-




Second show



Réalisé par © MT [Toutes les images présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs et sont donc logiquement soumises à la loi du copyright. Malheureusement, je les ai récupérés en grande partie sur Internet et il m'est impossible de dire laquelle appartient à qui...
Donc si un des auteurs ou toute personne ayant des droits sur ces photos le désire, je supprimerais immédiatement les photos de ce site ... mais il faudrait reconnaître que ce serait plutôt dommage, non?]