Brumepourpre

Hendrix

Pre-Exp-1966












De janvier 1966 [jusqu' au vendredi 23 septembre 1966.]


Small's Paradise, 135ème rue, 7ème Avenue, New York.



13 janvier 1966 - Dans une carte postale à Al Hendrix de New York.

Jimmy écrit:



"Cher Papa, Eh bien - Je vais juste dire quelques mots pour vous faire savoir tout ce qu'il y a de tel dans cette grande ville en ruine de New York. Tout se passe mal ici -
J'espère que tout le monde à la maison va bien - dire à Leon je lui ai dit bonjour - je t'écrirai très bientôt - et j'essaierai d'envoyer une photo décente -
Alors jusque-là j'espère que tu vas bien, dis Ben et Ernie je joue le blues comme ils n'ont JAMAIS entendu - Aime toujours Jimmy."


21 janvier 1966 - Séance d'enregistrement de King Curtis / Ray Sharpe à Atlantic Studios, à New York.
Ray Sharpe affirme que Jimmy a travaillé sur une session publiée chez Atco, sur le single 'Help Me Part1 / 'Help Me Part2'



Jimi a lutté pour rester à flot à Harlem et bientôt l'économie l'a forcé à retourner sur la route, d'abord en tant que membre des Starliters de Joey Dee et ensuite en tant que membre des Kingpins
de King Curtis.




Le 21 janvier 1966, Jimi rejoint King Curtis aux Studios Atlantic et ajoute de la guitare à la première partie de « Help Me (Get That Feeling) Part One » de Ray Sharpe,
qui sera par la suite distribuée en tant que single chez Atco, plus tard dans l'année. Ironiquement, Atlantic réutilisera ce même enregistrement principal pour trois futurs singles
de différents artistes.

En 1966, Atlantic louait le master à Island Records afin que son artiste Owen Grey puisse enregistrer une voix au sommet d'une copie accélérée de la piste d'accompagnement originale.

En 1967, le producteur Jerry Wexler remanié le même master au nom d'Aretha Franklin. Franklin a composé de nouvelles paroles et a intitulé la chanson "Save Me".
Wexler mélangea la partie de guitare de Hendrix et redressa l'enregistrement avec de nouveaux over-dubs et une voix de Franklin.

24 janvier 1966 - Jimmy enregistre avec le King Curtis Band à New York. On ne sait pas si cette session a été publiée.

26 janvier 1966 -   Séance d'enregistrement avec King Curtis à New York aux Studios Atlantic. Il n'y a aucune preuve que Jimmy soit sur cette session.

février - mars 1966

26 février 1966 - Union College - Memorial Chapel Concert Hall, Schenectady - New York


Jimmy & The Ronettes - 1966 -  Photos: H Nat Stevens 




Source: Univibes 73


La guitare sur la photo 1 est une Fender Basse précision


Photos: dans la chapelle de l'Union College NYC de Schenectady - New York (Image postée sur Facebook, le 13 octobre 2018)

D'après Ken Voss (Facebook):

La photo couleur de Jimi et des Ronettes est de Jeffrey Hedquist. Un chanteur et imprésario folk connu au niveau national à WRUC radio. Jeffrey a dit que l'ampli appartient au groupe "The Lovers"
qui était le groupe de secours pour le chanteur Gary U.S.Bonds. Les obligations n'étaient pas un spectacle. Jimi jouait alors avec les Lovers , ce soir-là, en l'absence de Bond. Jimi a mené le groupe
à travers plein de superbes couvertures, y compris le "Somnambule" De Santo & Johnny, ce qui serait incroyable c'est d' entendre depuis son instrumental. Collège de L'Union, Schenectady, NYC

d'après Kent Anderson (Facebook) Union College serait du 26 février 1966 ... Memorial Chapel Concert Hall, Schenectady ... comme Jimi Hendrix n’utilisait pas ce nom et qu' à cette époque il était
pratiquement inconnu, il n’est pas fait mention de son nom, mais les Ronettes y ont joué ..... Photo de Jeff Hedquist ..... Egalement sur l'affiche étaient Lovin Spoonful et The Drifters...

voir le site: Oui, Jimi Hendrix a joué à Union College - Plus d'une fois



How Would You Feel b/w Welcome Home (Avec Curtis Knight) réalisé aux USA sur RSVP 1124.



2 mars 1966 source: Earlyhendrix.com



New York. Les boîtes des cassettes des mixages mono utilisés par Fairmount pour appuyer sur le Lonnie Youngblood 45 "Soul food / Au revoir, Bessie Mae" (Fairmount Records F-1022)
ont la date du 2 mars 1966 sur eux. On ignore s'il s'agissait d'une session de mixage ou de la date de la session d'enregistrement réelle pour les pistes. Le single sortira avant avril 1967.

mars - avril 1966 - Hornets Nets b/w Knock Yourself Out (avec Curtis Knight) est réalisé aux USA sur RSVP 1124.



22 avril 1966 - La chanson des Troggs 'Wild Thing' est réalisée chez Acto et entre dans les charts américains au N° 6.



Wild Thing est une chanson écrite par Chip Taylor et enregistrée pour la première fois en 1965 par le groupe new-yorkais The Wild Ones. Elle devient un succès international l'année suivante,
lorsque sa reprise par le groupe britannique The Troggs se classe N° 2 des ventes au Royaume-Uni et N° 1 aux États-Unis.

Carol Shiroky:

"Wild Thing est né à l'Hôtel Lennox, il est rentré à la maison un soir en me demandant si j'avais entendu cette chanson, l'a entendu à la radio, il est sorti de la salle de bain,
nu en écoutant le radio, il a pris sa guitare et a commencé à la jouer. Il a aimé cette chanson, la musique est venue si facile pour lui, il l'a écouté une fois, deux fois, trois fois, et c'était tout.



28 avril 1966 - Hendrix participe à des sessions pour King Curtis et Ray Sharpe aux Studio Atlantic à New York. Cornell Dupree à la guitare, Chuck Rainey et Al Lucas à la basse
et Bernard Purdie à la batterie. Jimmy joue avec le groupe de King Curtis, succédant à leur guitariste habituel, Jimmy Spriull, alors qu'il est incapable de jouer un concert au Small's Paradise
de Harlem. King Curtis ajoute Jimmy comme second guitariste pour mettre à jour le groupe.





Jimi Hendrix:

"Je jouais ici moi-même au Small's (Paradise) sur la 135e et 7e ..."


Chuck Rainey:

"Jimi a rejoint le King Curtis All Stars, qui comprenait à l'époque Cornell Dupree, Ray Lucas, George Stubbs et moi-même." Pendant les six mois où Jimi était dans le groupe,
j'ai gagné un sentiment que j'appelle supplémentaire."


Cornel Dupree:

"Jimi Hendrix et moi avons joué ensemble pendant environ six ou huit mois autour de 1966, partageant la guitare avec King Curtis, il a utilisé un ampli Fender Twin,



la seule fois où Jimi a eu un fuzz, c'est quand un haut-parleur s'est accidentellement cassé.."


Découvrez l'histoire du Pre-Experience sur http://earlyhendrix.com/, le site est documenté sur les sessions incluses “Linda Lou”, “”I Can’t Take It” et " Baby How About You "

Aucune de ces chansons n'est sortie car les cassettes ont été détruites dans un incendie dans l'entrepôt d'ATCO / Atlantic.

05 mai 1966 - Atlantic Records, New York. Atlantic Records organise une fête au Prelude Club pour toutes les stars de l'enregistrement, Jimmy est présent.
Jimmy joue avec le King Curtis Band. Il accompagne également Percy Sledge, Esther Phillips et Wilson Pickett pendant la soirée où il est photographié.





A propos de la guitare Jazzmaster utilisée par Jimmy utilisée durant cette période:




Jimmy rencontre et vit avec Diane Carpenter à New York.


leur relation ne dure pas longtemps, néanmoins Tamika Laurice, fille de Diane Carpenter (qui a 16 ans à cette époque) et (supposée) de Jimmy est conçue.




Nous sommes profondément attristés d'annoncer le décès de Diane Carpenter, samedi 3 novembre 2018 qui était la mère de la fille de Jimi, Tamika Laurice, James Carpenter-Hendrix.
Tamika est née le 11 février 1967.



Malheureusement, même si Hendrix n'a pas nié qu'il était le père de l'enfant, la paternité légale n'a jamais été établie et, même si le père de Jimi, Al Hendrix, semble avoir accepté Tamika
comme sa petite-fille, le domaine Hendrix ne l'a jamais reconnu. Diana Carpenter était une fugueuse de 16 ans qui travaillait dans les rues de New York lorsqu'elle a rencontré Jimi en 1966.

Jimi l'a accueillie et lui a offert son réconfort. Même si elle était une prostituée mineure apparemment toujours en difficulté, Hendrix la surveillait apparemment.
Vivant ensemble, prenant soin les uns des autres, l'affaire semble avoir entraîné la grossesse de Carpenter. Après sa grossesse, elle est rentrée chez elle à Minneapolis où elle a donné naissance à Tamika.

Elle est retournée à New York environ six mois plus tard pour voir Hendrix et lui parler de la fille, mais il était déjà parti pour l'Angleterre. Selon un article publié en 1972 par le journal Rolling Stone,
« En mai et juin 1970, les avocats de Jimi et de Diane organisaient des tests sanguins pour établir la paternité de l'enfant par Jimi.

Il n'a pas reconnu qu'il était le père de Tamika, ni ne l'a fermement nié. L'emploi du temps chargé de Jimi l'empêchait d'organiser le test sanguin, car les avocats de Diane insistaient pour que des
contrôles rigoureux empêchent tout subterfuge. Les avocats devenaient de plus en plus pressants et Henry Steingarten, l'avocat de Jimi, devait rencontrer Jimi à Londres le 15 septembre 1970
pour discuter de l'importance de la question et tenter de faire comparaître Jimi pour le test. Steingarten a rencontré Jimi à Londres mais a refusé de divulguer les résultats de la réunion.
Hendrix est décédé à Londres le 18 septembre 1970 et le test sanguin approprié n'a jamais été fait. Si la paternité de Tami, Jimi, avait été établie, elle aurait reçu l'ensemble de la succession.
Toutefois, aucune procédure judiciaire n'a été engagée pour établir ce fait dans les délais prescrits par la loi de New York. " Carpenter est ensuite né dans le nord du Wisconsin, est devenu superviseur
de Delta Airlines à Minneapolis et a fondé les ministères Lady Diana. Elle a poursuivi en déclarant ouvertement:«En 1966, avant que je ne revienne à l'expérience, je vivais avec Jimi Hendrix et nous
avons eu un enfant ensemble, Tamika Laurice James-Hendrix. J'ai vu les sacrifices que quelqu'un fait pour réussir, y compris les nombreuses choses que Jimi a faites pour éviter les distractions
et devenir le plus grand guitariste du monde! »


Elle a également écrit un livre, une autobiographie qui passe beaucoup de temps à décrire ses mois passés avec Hendrix. Ne le savez-vous pas… La reine ne se démarque pas? (Édition Nystrom).
Don't You Know…Queens Don't Stand on the Corner? (Nystrom Publishing).

Tamika a une page Facebook (https://www.facebook.com/tamika.hendrix.1) et a lancé une campagne GoFuneMe pour l'aider à couvrir ses frais d'inhumation.

D'après les informations fournies sur la page Facebook de Ken Voss de Jimi Hendrix Information Management Institute

Carol Shiroky, qui à l'époque était connue sous le nom de Kim, rencontre Jimmy pour la première fois chez un ami.

Carol:

"Je l'ai rencontré chez un ami, il était assis au milieu du salon sur un ampli et je ne l'aimais pas".

13 mai 1966 - Club Cheetah, 53 Broadway, New York. Jimmy ouvre une réservation de deux semaines avec Curtis Knight et The Squires.
À ce moment-là, Jimmy avait rencontré Ken Weaver qui construisit la première fuzz box que Jimi utiliserait.

La première preuve photographique de Jimi Hendrix qui utilise une fuzz box est quand il a joué avec Curtis Knight et The Squires au Club Cheetah.

- voir le site: earlyhendrix.com







Nate Edmonds, Jimi Hendrix, Marion Booker (derrière), Napoleon (Hank) Anderson, (devant), Curtis Knight.

A propos de la guitare Duo-Sonic:

Jimi Hendrix - guitare, Marion Booker - batterie, Nate Edmonds - orgue, Curtis Knight - guitare

Jimi Hendrix:

"Le son principal provient de deux fuzz-box en raggedy faites par un des Fuggs, un groupe "freak" du Greenwich Village."

Lors de ces concerts au Club Cheetah, Carol Shiroky revoit pour la seconde fois.

Carol:

"Je me souviens d'une nuit où il est venu me voir. Curtis avait quitté la table et il s'est assis et a dit.
'Je veux te dire quelque chose, mais j'ai peur que tu ne te moques de moi' et j'ai dit. Je ne ris pas. Il a dit: 'Tu promets de ne pas rire'. Il a dit "Eh bien, je veux t'embrasser sur ton genou".

Alors bien sûr j'ai ri, je veux dire tu sais combien de gens te disent qu'ils veulent t'embrasser sur le genou, et il a dit:

"Eh bien, tu vois je te l'ai dit que tu allais rire."


20 mai 1966 - Club Cheetah, 53 Broadway, New York.

After a week gigging with Curtis Knight and The Squires at the Club Cheetah in New York on what was scheduled to be a two week stint, Hendrix quits, joining up with
Carl Holmes and the Commanders.

As Carol Shiroky, who Hendrix was living with at the time, remembers, “Jimmy was having a lot of trouble with Curtis and he was unhappy, having had fights with him,
not being paid, or getting paid a pittance, you know, enough to keep him fed and that was about it and I asked him one night, I said, ‘Why are you with Curtis,
you don't need him, he needs you.' And he said, ‘Because it's his guitar.' Two days later I bought him a white Fender Stratocaster, that's what he wanted, that was the love
of his life and he sat there for hours filing the frets down so the strings would fit in reverse, that was his baby. Then he left Curtis and Curtis never forgave me for that.”
And while it's documented they played in Gettysburg, Pennsylvania and returned to New York for a couple of dates at the Club Cheetah, that gig only last two weeks
before Hendrix is out of work again.

Jimmy décide de quitter Curtis Knight And The Squires. C'est leur dernier concert ensemble. Jimmy rejoint un autre groupe,

Carl Holmes And The Commanders, et joue avec eux à Gettysburg, en Pennsylvanie.



27 mai 1966 - Club Cheetah, 53 Broadway, New York. Carl Holmes And The Commanders.


03 juin 1966 - Club Cheetah, 53 Broadway, New York. Dernier concert avec Carl Holmes And The Commanders.

04 juin 1966 - De nouveau au travail, Jimmy envisage de former son propre groupe.

Jimi Hendrix:

"Les gens disaient: « Si tu n'as pas un boulot, tu vas mourir de faim », mais je ne voulais pas travailler en dehors de la musique, j'ai essayé quelques emplois, y compris la livraison
de voitures, mais je l'ai quitté après une semaine ou deux ... "


Au cours de ce mois, Jimmy jamme avec autant de musiciens que possible. Un musicain texan qui a joué avec Roy Buchanan:

"Roy m'a dit que la seule fois où Hendrix et lui étaient bloqués était à New York, avant la formation de The Experience, il croit que Roy a dit que le club s'appelait 'The Loft'
sur Branch Street, et que la jam était incroyable, mais la plupart de la foule a peu prêté d'attention à leur interprétation."


Toby Goldstein:

"Il y avait ce café sur la rue MacDougal, à New York, je pense que ça s'appelait le Cock'n Bull à l'époque, Jimi y passait pas mal de temps, tu vois à l'endroit il y avait un juke-box qui jouait
une copie de 'Hey Joe' par Tim Rose, Jimi avait l'habitude de jouer l'enfer sur ce disque."










Autour de cette période Jimmy et Carol se séparent, bien que Jimmy reste toujours en contact et reste avec elle de temps en temps. Jimmy rencontre Bob Dylan au Kettle Of Fish,
rue MacDougal, à Greenwich Village.




Jimi Hendrix:

"Je l'ai vu (Dylan) une fois, mais nous étions tous les deux défoncés, je m'en souviens vaguement, c'était à cet endroit appelé The Kettle of Fish, dans le village. On a juste rigolé."

Jimmy trouve enfin du travail, un concert solo au Café Wha? sur la rue MacDougal dans le Greenwich Village. Il se rend chez Manny's Musical Instruments,



le magasin de guitares de la 48th Street, où il rencontre Randy Wolfe (alias Randy California).



Randy Wolfe:

"Un jour, j'étais dans un magasin de musique de Greenwich Village, en train d'écouter, de la musique quand j'ai rencontré ce type qui s'appelait Jimmy James, il jouait dans un club appelé
le Café Wha? Sa première date en solo,dans les coulisses j'ai pris une guitare et j'ai joué de la slide guitare qu'il aimait, donc après le set d'ouverture, il m'a appris 'Hey Joe', 'Wild Thing',
'Shotgun' et un couple de blues. Quatre semaines plus tard, je suis allé au Night Owl Café, au 118 West 3rd Street, à New York, où il jouait son premier concert solo et je suis resté quatre mois
avec lui.


Jimmy forme son propre groupe au Night Owl Café.



Au début, il les appelle The Rainflowers, mais change plus tard le nom de Jimmy James and The Blue Flames.

Le line-up est composé de Jimmy à la guitare, Randy California à la guitare, Randy Texas à la basse, Jeff Baxter à la basse (à l'occasion) et un batteur inconnu.



Jeff Baxter:

"J'ai joué avec Jimmy James et The Blue Flames pendant un moment, je travaillais chez Manny's Music Shop et j'ai fait du commerce de guitare avec Hendrix, je lui ai échangé une Stratocaster
blanche pour un Duo-Sonic. Il travaillait pour un Duo-sonic, il travaillait au Café Wha ?, et il a dit: "Pourquoi ne viens-tu pas un soir?"


Je jouais dans un groupe appelé The Other Ones au Café Bizarre, jouer de la basse avec Hendrix de temps en temps.





Randy Wolfe:

"Il y avait un autre Randy à la basse originaire du Texas, donc Jimmy l'a appelé Randy Texas et moi Randy California, d'où mon nom pour faire la différence et son copain dont je ne me
rappelle pas le nom. Nous avons fait environ quatre chansons originales, y compris "Mr Bad Luck", qui est devenu plus tard "Look Over Younder."


Jimi Hendrix:

"Vous savez quand j'étais au Village, j'avais ce groupe, j'ai déjà entendu parler de Randy California, The Spirit, il y avait deux membres de Spirit dans notre groupe nous avions deux noms,
'The Rainflowers' et The Blues Flames', n'importe lequel de ces noms était correct ... "

02 juillet 1966 - Ondine, 59th Street, New York.



Les Rolling Stones assistent à une performance de Jimmy James and The Blue Flames après leur spectacle au Forest Hills, de New York.


D'après le site internet: earlyhendrix.com, ces photos auraient été prises dans ce club.

04 juillet 1966 - Les Animals arrivent à New York pour leur dernière tournée en Amérique. Chas Chandler rencontre Linda Keith qui lui parle de Jimmy.


     Linda Keith                                                                                 Chas Chandler

Chas Chandler: l'homme qui a découvert Jimi Hendrix

Linda Keith: Comment j'ai contribué à faire de Jimi Hendrix une star du rock'n'roll

Biographie de Linda Keith

Chas Chandler:


"J'ai d'abord entendu parler de Jimi Hendrix par l'intermédiaire d'une fille, Linda Keith, qui était une de mes amies, elle l'avait rencontré à New York, et c'était le début de la tournée finale
des Animals en Amérique. Je suis tombé sur Linda dans un club et elle a dit qu'il y avait ce gars dans le Village qui était brillant, je devais le voir, elle savait que j'allais m'essayer à la
production de disques."


Chas Chandler est décédé le 17 juillet 1996 à Newcastle Upon Tyne à l'âge de 57 ans.

Une plaque a été apposé où il a habité à Newcastle :



05 juillet 1966 - Linda Keith prend rendez-vous avec Chas Chandler pour rencontrer Jimmy au Café Wha? sur la rue MacDougal à Greenwich Village où Jimmy joue avec les Blue Flames.

Leur répertoire comprenait « Hey Joe », « Like A Rolling Stone » et « Killing Floor ».



Linda Keith:

"Je suis tombé sur des infos de Chas Chandler que je ne connaissais pas, mais je savais que c'était un des Animals et je pense que Jimmy devenait vraiment désespéré pour enregistrer, ou pour
faire au moins un pas de plus, le voir et c'était comme, c'était instantané, il n'y avait aucune question dans son esprit."

Chas Chandler:

"Donc je suis allé avec elle le lendemain dans un petit club appelé le Café Wha? dans le Greenwich Village, qui était un petit café avec des musicains jouant et j'ai vu Jimi jouer là ...

Quand j'ai vu Jimi, je pense que c'était un mardi après-midi à New York, la première chanson qu'il a jouée était "Hey Joe", notre tournée démarrait le lendemain ...
Eh bien, ensuite je suis parti en tournée pendant trois mois avec The Animals.

Bob Dylan au Café Wha? en janvier 1961




(mi) juillet 1966

Ondine, 59th Street et 3rd Avenue, New York. Jimmy joue avec les Blue Flammes. David (un ami):

"Mon amitié avec Jimi découle d'une période couvrant quelques semaines au début de l'été 1966, lorsque nous avons travaillé ensemble avec la célèbre discothèque Ondine. Rapper dans
le Club entre les ensembles et constaté que nous creusons beaucoup des mêmes enregistrements.

('Eight Miles High', 'Rain', 'I'm Not Talking', 'Shapes of Things, 'Rainy Day Women')

Même dans ces jours « pauvres » Jimi m'a impressionné comme un chat qui pourrait rendre les événements quotidiens prennent une signification colourfull et faire aux rêves ce que Monet a fait pour la toile.

Pour moi, les paroles de Jimi rappellent cette nuit de juillet incroyablement chaude quand nous la refroidissions tous les deux à l'extérieur de 'Hey David d'Ondine, tu sais que je viens d'écrire
cette chanson ... Je l'appelle' Third Stone From The Sun '?


22 juillet 1966 - Allegro Sound Studios, New York Séance d'enregistrement de Lonnie Youngblood, Jimi n'est pas impliqué

Source


août 1966 - John Hammond Jr. assiste au concert des Blue Flames au Café Wha?, sur MacDougal Street, à New York City.

John Hammond Jr.:




"Un soir, entre les spectacles, mon ami qui travaillait au Players Theater



il est venu et a dit:

" John, il y a ce groupe qui joue en bas vous devriez venir l'écouter. 'So Many Roads', Vanguard 79178) et il sonne mieux que toi.

"Alors j'ai décidé de vérifier ça, je suis allé là-bas et il jouait les parties de guitare de Robbie Roberston, en jouant avec ces gars qui pouvaient à peine le suivre.

Il se faisait appeler Jimmy James. Jimmy James And The Blue Flames. Il venait de se faire piquer du fric et il avait joué avec Curtis Knight.
Il était assez vague sur ce qui s'était passé,
mais d'une façon ou d'une autre il avait perdu sa guitare, et avait dû emprunter de l'argent pour en obtenir une autre.
Il jouait sur une Fender Stratocaster, à l'envers et de la main gauche.
Le genre de truc qui marque les esprits. Je n’arrivais pas à y croire.

Une de ces choses qui vous effraie. Il jouait avec les dents, et exploitait toutes ces techniques astucieuses que j'avais vues
à Chicago au cours de soirées folles du côté sud des nuits sauvages. Mais il y avait un gars qui faisait ça, et il était fantastique en jouant du blues."


27 août 1966 - Jimmy joue deux semaines avec le Screaming Night Hawks



accompagnant The Seventh Sons avec Buzzy Linhart au Café A Go Go.



John Hammond Jr:

"Le groupe comprenait un batteur, un bassiste qui nous accompagnait de temps en temps, entre autres il y avait Al Kooper et Barry Goldberg, et un guitariste du nom de Randy Wolfe
qui est devenu Randy California, Jimi et moi les leads, j'ai fait le chant et joué de l'harmonica et il jouait de la guitare et tout le reste sortait ensemble, et c'était un groove."

Mike Bloomfield:



"Je n'avais jamais entendu parler d'Hendrix, puis quelqu'un a dit:

"Il faut voir le guitariste avec John Hammond", je suis passé de l'autre côté de la rue et je l'ai vu, Hendrix savait qui j'étais. Il était devant mes yeux, il m'a brûlé à mort, je ne peux pas te
dire les sons qu'il sortait de son instrument, il entendait tous les sons que j'entendais dans cette pièce avec une Stratocaster, un Twin (Fender Ampli) et son fuzz Maestro, et c'était tout."





05 septembre 1966 - Les Animals jouent à Central Park, New York, le dernier jour de leur tournée. Chas Chandler réserve à l'Hôtel Gorham sur West 55th Street


et passe les quatre prochains jours à essayer de réinstaller Jimmy.

09 septembre 1966 - Jimmy joue avec les Screaming Night Hawks au Café A Go Go.

Chas Chandler:

"Nous sommes revenus à New York en septembre, il nous a fallu environ quatre jours pour retrouver Jimi, et une dizaine de jours pour obtenir son passeport. Il travaillait avec
John Hammond. Je reviens tout de suite après la tournée et Jimi n'y a pas vraiment cru ... " Après avoir localisé Jimmy, Chas commence à faire des plans pour emmener
Jimmy en Angleterre. Jimmy n'est pas sûr d'un grand changement.


Chas Chandler:

"Il était inquiet de l'équipement que nous avions en Angleterre et des musiciens ... Une des premières choses qu'il m'a demandé si je connaissais Eric Clapton, j'ai dit que je connaissais Eric,
il m'a demandé si je l'emmènerais rencontrer Jimmy, qui l'a décroché."


Chandler trouve aussi un nom pour le prochain groupe de Hendrix.

"Le premier genre de choses était Jimmy Hendrix And The Experience et j'y allais ... L'Expérience Jimmy Hendrix, et cela a été décidé avant même que je ne quitte New York.
Nous savions ce que nous allions appeler le groupe avant même que nous trouvions Mitch et Noel."


12 septembre 1966 - Jimmy demande à Seattle Records Office une copie de son certificat de naissance. Au cours des deux semaines suivantes, Chas fait le tour de New York pour racheter tous
les contrats signés par Jimmy pendant qu'il était là. Malheureusement, Chas manque avec Ed Chalpin pour PPX. Cela lui causera beaucoup de problèmes dans les années à venir.

19 septembre 1966 - Une copie du certificat de naissance de Jimmy est fournie par Seattle, pour sa demande de passeport.

20 septembre 1966 - Jimmy demande un passeport à New York,

Chas Chandler:

"Scott English, qui est un écrivain New-Yorkais, était un éditeur de profession, il a forgé tous les papiers d'identité pour nous, comme" oui je connais cet homme depuis huit ans,
oui c'est un bon personnage .. ".


vendredi 23 septembre 1966 - Le passeport N° G-1044108 est délivré à New York à James Marshall Hendrix.

À 21 heures, Jimmy, Chas Chandler, son nouveau manager embarquent en première classe sur Pan Am Airways à l'aéroport international John F. Kennedy de New York à destination de Londres.

Quelque part au-dessus de l'Atlantique, Jimmy devient Jimi.

    



Réalisé par © Brumepourpre [Toutes les images présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs et sont donc logiquement soumises à la loi du copyright. Malheureusement, je les ai récupérées en grande partie sur Internet et il m'est impossible de dire laquelle appartient à qui...
Donc si un des auteurs ou toute personne ayant des droits sur ces photos le désire, je supprimerai immédiatement les photos de ce site ... mais il faudrait reconnaître que ce serait plutôt dommage, non?]